dimanche 29 novembre 2009

vendredi 27 novembre 2009

lundi 2 novembre 2009

lundi 26 octobre 2009

Origami

AXA_EVOLUTION from TronicStudio on Vimeo.

Univers des Noeuds


Le nœud est sans aucun doute l’une de toutes premières inventions de l’Homme et depuis des milliers des nœuds ont été imaginés pour une multitude d’utilisations : la chasse ou la pêche, le tissage ou la navigation, la vannerie ou l’habillement, l’ornement, les jeux de ficelle, la prestidigitation, etc.

mardi 20 octobre 2009

Tcherkoff les enfants de tchernobyl

Les réalisateurs du film "Le sacrifice", primé au Festival international du film d'environnement, ont décidé de reverser l'intégralité du prix (4.000 euros) à l'association Enfants de Tchernobyl-Belarus, a-t-on appris jeudi au conseil régional d'Ile-de-France (IDF). A l'issue du festival organisé par la région IDF en novembre, le Prix du documentaire avait été décerné au film "Le sacrifice" de Emanuela Andreoli et Wladimir Tcherkoff (Suisse), consacré au million d'hommes chargés d'éteindre l'incendie de la centrale nucléaire de Tchernobyl (Ukraine) en 1986 et dont beaucoup firent le sacrifice de leur vie. L'explosion d'un réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine, avait fait en 1986 31 morts, selon un bilan des autorités soviétiques de l'époque, mais depuis, quelque 25.000 décès liés à la catastrophe ont été enregistrés et près de six millions de personnes continuent à vivre dans les zones contaminées par les radiations, dont 1,5 million au Belarus voisin. L'association "Enfants de Tchernobyl-Belarus" a été créée en 2001 pour venir en aide aux 50 4000 euros par rapport aux sommes de millions de dollar US pour la guerre, mais où est l'humanité ?

Lien vers plus de photos

dimanche 11 octobre 2009

lundi 5 octobre 2009

dimanche 9 août 2009

lundi 27 juillet 2009

dimanche 26 avril 2009

Giani Esposito

La traversée de l'absolu

"Mais parfois parmi nous un chant d'amour s'élève
qui guérit le malade et nous rend l'espérance,
le chant des incompris, la voix pourtant si claire
de ceux qui ont vécu, de ceux qui ont souffert
avec humilité, avec intelligence,
et un monde s'éveille où règne la lumière.
Monde où l'amour et l'eau sont d'une autre nature,
L'amour a la clarté des sources les plus pures
et l'eau comme l'amour donne la vie."
(Giani Esposito, Amoureux et savants);

jeudi 2 avril 2009

lundi 30 mars 2009

mardi 24 mars 2009

lundi 23 mars 2009

vendredi 20 février 2009

Le Blog d'Atherton


Le Blog d'Atherton: "Malgré Tout, Le Monde Est Beau..."

samedi 14 février 2009

Robert Doisneau

Mangalore Pub Attacks — Blogs, Pictures, and more on WordPress

Mangalore Pub Attacks — Blogs, Pictures, and more on WordPress

Saturday: Protest March in Bangalore « Ultra Violet

Saturday: Protest March in Bangalore « Ultra Violet

La Chanson du Dimanche


La Chanson du Dimanche est un groupe parisien formé en février 2007 et composé de deux membres (un duo donc) : Clément Marchand (guitare et chant) et Alexandre Castagnetti, dit Alec (synthétiseur et chant). En plus d'être musiciens, Clément est professeur de mathématiques et Alec, scénariste, bénéficie du statut d'intermittent du spectacle, co-réalisateur du film L'Incruste avec Frédéric Diefenthal [2] (à noter que Clément Marchand participe à la musique du film). Avant de lancer La Chanson du Dimanche, ils étaient membres du groupe Beaubourg.

Leur concept est simple : chaque samedi, ils enregistrent une nouvelle chanson dans un lieu différent, mais avec les constantes suivantes :

  • Clément, à la guitare, est placé à gauche, chemise beige et bretelles rouges
  • Alec, au clavier, est à droite, chemise verte, veste noire, cravate blanche
  • Chaque épisode commence de la même manière : un zoom arrière sur un élément de l'arrière plan souvent en relation avec la chanson, puis Clément tousse pendant qu'Alec dit « Salut, c'est la chanson du dimanche ! La pêche ! » et lance un fond d'accompagnement sur son synthé, puis la chanson commence.


Puis ils la mettent en ligne le samedi soir/dimanche matin à minuit.


investissement 2009

vendredi 13 février 2009

Banksy Art

Qui est Banksy ?

Personnage mythique de la scène graffiti ...

Introduction

Personnage mythique de la scène graffiti, Banksy est identifié comme étant un troubadour des temps modernes. Illustre artiste revendicateur, aucun fait social ne sait lui résister tant il est incisif et décoiffant dans son art. Banksy possède aujourd'hui sa place parmi les grands de ce monde par ses innombrables actes répréhensibles mais ô combien subversifs.

Il adore provoquer, choquer voire perturber la société et c'est ce qui fait toute l'importance de son oeuvre. Malgré sa capacité à transgresser les règles, il demeure à ce jour un vrai mystère puisque sa vraie identité n'a jamais été dévoilée. Selon toute vraisemblance, Banksy serait un artiste du Street art (Graffiti) originaire de Bristol, en Angleterre. Philanthrope, anti-guerre et révolutionnaire, l'artiste prends son art comme médium de communication pour scander haut et fort son mécontentement envers certains faits de société, certaines situations politiques ou carrément, certaines décisions adoptées par les leaders mondiaux. Né en principe en 1974, ce n'est qu'au cours des années 1980 qu'il commence à manier la bombe, après avoir complété une formation de boucher. Mais c'est entre 1992 et 1994 qu'il devient véritablement artiste graff, au seins d'un groupe appelé le Bristol's DrybreadZ Crew (DBZ), assistant ses collègues Kato et Tes .

Muybridge Test Image

Muybridge Test Image

Bienvenue sur préfigurations.com

Un Plus pour les Enfants


lundi 9 février 2009

ArtLex Art Dictionary



Art Dictionary est fait pour les artistes, les collectionneurs, les étudiants et les éducateurs.

Bienvenue à ArtLex. Vous trouverez des définitions de plus de 3600 termes utilisés dans la discussion art / culture visuelle, avec des milliers d'images, des notes, de grandes citations et des références croisées.

«Tout d'abord, j'ai vu les montagnes dans la peinture, puis j'ai vu la peinture dans les montagnes."
Proverbe Chinois.

NGA | Mark Rothko

Art abstrait



Art abstrait

Aujourd'hui, on utilise ce terme pour désigner une pratique artistique ne représentant pas des sujets ou des objets du monde naturel, réel ou imaginaire, mais seulement des formes et des couleurs pour elles-mêmes que l'art contemporain poussera à son paroxysme, un demi-siècle plus tard.

Le peintre Vassily Kandinsky est le fondateur de l'art abstrait. Il a peint sa première aquarelle abstraite Sans titre en 1910 (en réalité elle est antidatée). Selon le philosophe Michel Henry, « Kandinsky appelle abstrait le contenu que la peinture doit exprimer, soit cette vie invisible que nous sommes. »[1]

Au début du XXe siècle, ce terme incluait aussi le cubisme ou le futurisme, genres dans lesquels il y a bien volonté de représenter le monde réel, sans l'imiter ou le copier mais plutôt en montrant les qualités intrinsèques. On représente ce qu'on sait d'un objet plutôt que ce qu'on en voit.

SISKIND, Aaron - Photographie et Multimedia



Aaron Siskind est un photographe américain né en 1903, à New York et mort en 1991, à Providence. Il débute véritablement sa carrière de photographe en 1932, lorsqu’il adhère à la New York Photo League association qui engage la photographie au service des causes sociales.
Siskind participe alors à des documentaires sur la vie dans les quartiers populaires durant la grande dépression de 1929. En 1941, il quitte la New York Photo League et travaille, alors, la photographie dans une orientation esthétique.

Ses photographies évoluent vers un univers abstrait proche de la peinture de ses contemporains, l’artiste exposant, dès 1947, aux côtés de Barnett Newman ou Mark Rothko.

En focalisant son objectif sur des éléments naturels ou détails urbains (sol, murs, fenêtres) de Chicago ou New York, Siskind concentre le regard sur des matières et des formes. Par l’abolition de la profondeur du champ, les repères visuels disparaissent et l’échelle n’est plus perceptible.

A. Leo Nash - Photography



Pour en savoir plus :

http://www.edelmangallery.com/nashshow2007.htm

Montagnes sans frontières

dimanche 8 février 2009

Robert Doisneau


L'essentiel de sa vie de photographe, de "pêcheur d'images" comme il aimait se définir, Robert Doisneau l'a consacré à la quête obstinée des petits moments de bonheur de la vie quotidienne, activité exigeant tout à la fois expérience et patience.Ainsi, durant plus de soixante ans, Robert Doisneau (1912-1994) a créé une incomparable documentation, tout particulièrement sur la vie des Parisiens et des Banlieusards.
Ses milliers d'images dépassent largement leur valeur documentaire, elle forment une oeuvre exprimant une vision unique.
On a pu étiqueter le regard de Robert Doisneau de diverses façons: reportage humaniste, réalisme poétique..., mais au fond, aucune catégorie n'est parvenue à définir la richesse et la diversité de son travail. Doisneau a tout photographié: des ouvriers travaillant à la chaîne, des jeunes mariés, des cyclistes vétérans, mais aussi des grandes figures de notre temps : Picasso, Tati, Jacques Prévert, Chaissac...
Davantage que ce "charmant photographe plein d'humour" auquel il fut souvent réduit, Doisneau est avant tout le témoin engagé d'une histoire en mouvement, hanté par une réflexion profonde sur le temps qui passe, le superflu, l'inachevé, la modernité au sens baudelairien du terme...
C'est la raison pour laquelle il sut si bien capter ce qui allait irrémédiablement disparaître.
Posted by Picasa

lundi 2 février 2009

TSR Archives

L'Iran, 30 ans de révolution islamique

Le 1er février 1979, l'arrivée de l'ayatollah Khomeyni à Téhéran marquait la fin du régime du shah. Peu à peu, le clergé allait mettre en place un régime islamique. La TSR était présente à Téhéran durant ces semaines cruciales où tout a basculé en Iran.

TSR Archives

Andréa et moi

Roure.

Le village ou nous vivons.

Roure

mercredi 7 janvier 2009

mardi 6 janvier 2009

Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales

Le Centre pour l’édition électronique ouverte met à disposition des chercheurs et des publications en sciences humaines et sociales une plateforme d’édition électronique complète.

Hypothèses, plateforme de carnets de recherche en sciences humaines, a été ouverte en 2008. Il s’agit d’un outil de communication scientifique destiné à des projets en cours, qu’il s’agisse de groupes de recherche, de fouilles archéologique, de terrain, de revue (…). Il permet de rendre compte des étapes de la recherche en temps réel, et de dialoguer avec les lecteurs. Spécialisée en sciences humaines et sociales, la plateforme met en place des fonctionnalités propres aux besoins des chercheurs.

Les Manuscrits de Revues.org seront ouverts en 2009 ou 2010. Service de gestion en ligne des articles soumis aux revues, il permettra le suivi des manuscrits dans un cadre unifié, de la soumission de l’article au bon à tirer, en passant par les étapes d’expertise et de correction des textes, indépendamment de la localisation géographique de chacun.

Revues.org poursuit sa croissance avec près de 35 000 documents en ligne et 160 revues adhérentes à ce jour, qui touchent de plus en plus de disciplines des sciences humaines et sociales. Le développement de fonctionnalités nouvelles et l’attention portée à l’ergonomie des maquettes améliorent la qualité de l’édition électronique ainsi proposée aux revues. Les éditeurs de livres vont désormais pouvoir en profiter : les Livres de Revues.org, plateforme de monographies en ligne, seront déployés en 2009.

Calenda, le calendrier des sciences sociales, offre un espace de communication d’événements scientifiques commun à l’ensemble des sciences humaines et sociales. 150 annonces sont mises en ligne tous les mois, et permettent de constituer une archive de près de 10 000 annonces en lignes.

Grâce à ces services, le CLEO permet aux chercheurs de bénéficier toujours plus des innovations du numérique, à chaque étape de travail : de la gestation des idées à la sélection puis à l’édition des textes, jusqu’à la communication scientifique, enfin.

dimanche 4 janvier 2009

Cinémémoire

Cinémémoire est une cinémathèque de films de familles et d’amateurs qui collecte, numérise, indexe et archive des films amateurs.

Le fonds d’archives de films Cinémémoire est axé sur la mémoire audiovisuelle de Marseille, de la région PACA et des anciennes colonies françaises. Il compte 900 heures de films amateurs. Actuellement, 400 heures de films sont numérisées et consultables par tous sous forme de notices et fichiers vidéo en ligne.