vendredi 22 août 2008

L'invasion de la Tchécoslovaquie (1968)

Le Printemps de Prague écrasé il y a 40 ans
Les troupes du Pacte de Varsovie ont pénétré à Prague le 20 août.[Keystone]
21.08.2008 12:38
Il y a 40 ans, dans la nuit du 20 au 21 août 1968, les troupes de l'URSS et quatre de ses alliés du Pacte de Varsovie écrasaient le «Printemps de Prague» dans le sang.
L'invasion, pour tuer dans l'oeuf le «socialisme à visage humain» du n°1 du PC tchécoslovaque Alexander Dubcek, consacrait la doctrine soviétique de la «souveraineté limitée» concédée par Moscou à ses satellites d'Europe de l'Est. Revivre les événements grâce aux archives de la TSR.
sur ce sujet
Printemps de Prague: séquence d'archives de la RSR [02:03 min.]
Querelle entre factions communistes pour les uns, brèche dans le bloc soviétique préfigurant son effondrement en 1989 pour d'autres, le «Printemps de Prague» vit le PC tchécoslovaque au pouvoir depuis 1948 souffler un vent de réformes timides mais inédites pour le pays.
L'impulsion de Dubcek
Ecrasé en août, le «Printemps de Prague» débute en réalité en janvier 1968, après l'élection à la tête du parti communiste du Slovaque Alexander Dubcek (1921-1992) en remplacement d'Antonin Novotny (1904-1975), apparatchik impopulaire lié à l'époque stalinienne.La nouvelle direction du Parti procède à une refonte économique prudente. Mais la levée de la censure entraîne bientôt une libéralisation sans précédent de la presse et des activités culturelles. Des organisations non-communistes voient le jour, comme le «K231» formé par d'anciens prisonniers politiques ou le «Club des sans-partis engagés» (KAN), «germe d'un parti d'opposition», selon Oldrich Tuma, directeur de l'Institut de l'histoire contemporaine de l'Académie des Sciences. Rejeté par les «orthodoxes» emmenés par Vasil Bilak, un autre Slovaque, le «socialisme à visage humain» revendiqué par Dubcek affronte l'hostilité ouverte des maîtres du Kremlin, soucieux de conserver le contrôle d'un vassal à la position stratégique, entre l'Allemagne de l'Ouest et l'URSS.
"Invitation" à intervenir
Le 3 août 1968, Léonide Brejnev expose devant les dirigeants des «partis frères» tchécoslovaques, hongrois, bulgares, polonais et est-allemands réunis à Bratislava sa doctrine de la souveraineté limitée. Selon les historiens, c'est là que Bilak glissa dans la poche du n°1 soviétique une «lettre d'invitation» appelant Moscou à stopper les réformateurs «par tous les moyens».Moins de trois semaines plus tard, une trentaine de divisions soviétiques, soutenues par des unités bulgares, hongroises, polonaises et est-allemandes, envahissent la Tchécoslovaquie pour une occupation qui durera plus de 20 ans, jusqu'à la «Révolution de velours» de 1989.
Répression peu dénoncée
Cent huit personnes sont tuées et quelque 500 autres grièvement blessées par les troupes d'occupation rien qu'entre le 21 août et la fin décembre 1968, selon l'Institut tchèque d'études des régimes totalitaires.Absorbés par la guerre du Vietnam et leurs propres mouvements contestataires, les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux se limiteront à des protestations symboliques. Alexander Dubcek est évincé en avril 1969 et réduit au silence. Nouvel homme lige de Moscou, Gustav Husak, lance la «normalisation» à coup de procès politiques. La nation se résigne, malgré le sacrifice de l'étudiant Jan Palach, qui s'immole par le feu dans l'espoir de réveiller les consciences.
Bouclier antimissile: accord signé à Prague - 9 juillet 2008

jeudi 21 août 2008

jeudi 14 août 2008

ENCYCLOPEDIE

ENCYCLOPEDIE

ou Dictionnaire Raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers de Diderot et d'Alembert. Le projet porte sur les dix-sept volumes de texte et les onze volumes de planches de la première édition.
La base textuelle "Encyclopédie Diderot et d' Alembert" contient 20,8 millions de mots, 400 000 formes uniques , 18 000 pages de texte, 17 volumes d' articles et 11 volumes de planches avec légende.
Avec 72 000 articles écrits par plus de 140 auteurs, l' Encyclopédie a été une oeuvre de référence pour les arts et la science, mais aussi une vraie "machine de guerre" au service des idées des Lumières. Son succès est considérable pour l’époque : 25 000 exemplaires sont vendus entre 1751 et 1782. A travers l 'essai de classifier la connaissance humaine et de l'ouvrir à tous les lecteurs, l' Encyclopédie devient l' expression de l'un des plus importants développements intellectuels et sociaux de son temps.

mercredi 13 août 2008

Lueurs Sauvages - Accueil

Bienvenue sur Lueurs Sauvages

Ce site est dédié à la photographie naturaliste, avec une large part pour les oiseaux, un peu de macro, des paysages, et quelques animaux de nos régions.

Toutes les images sont réalisées en milieu naturel, dans le plus grand respect des sujets.

  

Kasuku, les secrets de notre planète

Kasuku, les secrets de notre planète

samedi 21 juin 2008

Un "plan particules"

Un "plan particules", dont le principe a été arrêté par le Grenelle de l'environnement pour lutter contre la pollution de l'air extérieur, sera présenté le 30 juin, a indiqué jeudi la Secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie. "Il s'agit d'un sujet de santé émergent et de préoccupation majeure avec (la pollution à) l'ozone", a indiqué Nathalie Kosciusko-Morizet.

Apres 2 000 ans, « mathusalem » germe

RECORD :
après 2 000 ans, « Mathusalem » germe


Le dattier de Judée n'a jamais autant mérité son surnom « d'arbre de vie ». Une de ses graines est en effet parvenue à germer après plus de deux mille ans de dormance !

dimanche 8 juin 2008

L'assiette au beurre: illustrateurs

Il y a un siecle ,paraissait le premier numero de"L'Assiette au beurre" qui fut l'une des revues satiriques les plus connues de la "Belle epoque".
- Du 4 avril 1901 au 15 octobre 1912 , 593 numeros parurent sous ce titre.- Chaque numero etait composé le plus souvent de 16 dessins, géneralement à pleine page , et pour une bonne moitié en couleur. -
Chaque dessin etait géneralement accompagné d' un texte bref . L'ensemble evoquait une sorte de publicité à rebours utilisée à des fins politiques:
- critique des moeurs ,du corps social etc ...

mercredi 21 mai 2008

LES 7 MERVEILLES DU MONDE

Six des sept merveilles du monde furent décrites par Philon de Byzance, ingénieur du II ème siècle avant Jésus Christ, dans un manuscrit intitulé "Péri tôn hépta théamatôn" (A propos des Sept Merveilles du Monde). Ce manuscrit contenant six feuillets ne décrit que six constructions. La septième, le mausolée d'Halicarnasse, n'est décrite que dans l'introduction du manuscrit car le dernier feuillet a disparu.
Cependant, la liste définitive, appelée liste canonique, décrivant les sept merveilles du monde fut adoptée après le règne d'Alexandre le Grand d'après quatorze listes provenant d'auteurs différents. Les monuments sélectionnés devaient répondre à des normes de beauté, de grandeur et de prouesse technique.

La liste canonique fait référence aux sept merveilles suivantes :

La Pyramide de Khéops
Les Jardins Suspendus de Babylone
La Statue de Zeus
Le Temple d'Artémis
Le Mausolé d'Halicarnasse
Le Colosse de Rhodes
Le Phare d'Alexandrie

Ces œuvres se situent en Grèce, au nord de l'Afrique et en Asie mineure. Leur date de construction varie entre 2800 av. JC pour les pyramides de Kheops, et 280 av. JC pour le phare d'Alexandrie.
De nos jours, seule la pyramide de Kheops est visible. Des fouilles ont prouvé l'existence des autres merveilles, sauf celle des jardins suspendus de Babylone.

vendredi 16 mai 2008

Dans un univers sans boussole, Canal Académie offre la garantie de la rigueur en se plaçant au-delà d’une logique d’actualité.

Canal Académie est une radio sur Internet. Située au cœur de l’Institut de France à Paris, elle offre les services d’une programmation hebdomadaire et ceux d’une médiathèque (accès aux archives sonores).

Canal Académie donne une large place aux communications des Académiciens sur les problèmes de société, aux livres écrits, primés ou recommandés par eux. Canal Académie diffuse les voix des Académies de l’Institut de France :
l’Académie française
l’Académie des inscriptions et belles-lettres
l’Académie des sciences
l’Académie des beaux-arts
l’Académie des sciences morales et politiques

Chaque semaine, elle présente des programmes nouveaux diffusés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

LES PEINTRES DE LA VIE MODERNE

Cette exposition célèbre l'importante donation de la collection de photographies contemporaines faite par la Caisse des Dépôts au Centre Pompidou en 2006. Le parti pris adopté est de montrer la quasi-totalité des 680 œuvres. Composée de photographies d'artistes français et étrangers des années 1980 à nos jours, cette collection laisse une large place à la jeune création. Elle s'est constituée entre 1991 et 2003 à partir d'acquisitions directes choisies en commission d'achat, de commandes et d'aides à la production d'œuvres. Grâce à cet apport, le fonds de photographies du Musée national d'art moderne se trouve considérablement enrichi et de nouvelles œuvres de Thomas Struth, Andreas Gursky, Thomas Ruff, Martin Parr, Thomas Demand, Valérie Jouve, Eric Poitevin, Sophie Ristelhueber... entrent dans les collections nationales.

Le titre de l'exposition, hommage au texte de Baudelaire sur l'éloge de la modernité, suggère que ces œuvres sont en prise avec leur temps. Mise en œuvre par une institution dont les missions publiques sont étroitement liées au développement des territoires et aux perspectives d'aménagement à long terme, la collection photographique de la Caisse des Dépôts reflète la société contemporaine, ses mutations et ses enjeux. Le parcours de l'exposition s'articule, autour d'une salle centrale, la réserve, en trois sections thématiques : pouvoirs, représentation du monde (la France et le Monde) et fictions.

jeudi 15 mai 2008

La vie des idées

La vie des idées est un magazine d’analyse et d’information sur le débat d’idées. Sa vocation est de proposer une information de qualité sur la vie intellectuelle et l’actualité éditoriale, tant française qu’internationale, ainsi que des contributions sur les grands enjeux de notre temps, aussi bien sous la forme d’essais approfondis que d’analyses plus courtes et de discussions publiques. A l’âge de l’Internet, veut être à la fois un lieu de circulation entièrement ouvert et un lieu de production collective et rigoureuse.

mercredi 14 mai 2008

Noé Conservation a pour mission de sauvegarder la biodiversité

Noé Conservation a pour mission de sauvegarder la biodiversité: "Noé Conservation a pour mission de sauvegarder la biodiversité, par des programmes de conservation d’espèces menacées et de leurs milieux naturels, et en encourageant le changement de nos comportements en faveur de l’environnement."

mardi 13 mai 2008

Germaine Tillion



Germaine Tillion, l’ethnologue passionnée de la dignité, vient de s’éteindre.

Le 19 avril 2008, la résistante et ethnologue Germaine disparaissait à presque 101 ans à Saint-Mandé, près de Paris. Il est assez étrange que l’annonce de la disparition de Germaine, ait été entourée d’une aussi grande discrétion, mais sans doute était-ce ce départ sur la pointe des pieds qu'elle voulait.

Ethnologue dans le Sud algérien dans les années trente. Rentrée en France au moment de la débâcle, elle s'engage dans la résistance ; s'ensuivent arrestation, prison, camp de concentration. Au retour des camps, elle devient historienne de la déportation et de la résistance...

vendredi 9 mai 2008

HelloCoton • Toutes les news People, Beauté, Mode, Déco, Cuisine, Techno, Création...

Le nouveau Web sera féminin ou ne sera pas. De plus en plus de projets naissent en France destiné essentiellement à une cible féminine. Elle à lancé récemment son site nouvelle génération VeryElle, Oriane Garcia revient à la charge avec le site éditoriale TerraFemina (après avoir lancé Badiliz au succès mitigé), Heaven à lancé LadiesRoom un autre site éditoriale et bientôt Meetic lancera Vioo dont on nous cache encore la recette magique. Sans parler des milliers de blogs d’excellentes qualité sur différents thèmes. Bref ca bouge sur le web féminin peut être trop et c’est pour cela qu’un nouveau service va nous aider à y voir plus clair.

samedi 29 mars 2008

museo

A Monticchiello, se tient le "Théatre Pauvre", préparation théatrale annuelle, autogérée par les habitants de la localité, et dédiée à des narrations sur la vie paysanne locale ou sur des thèmes mondiaux vus de l'optique d'un petit bourg paysan.

mercredi 26 mars 2008

blablabla : le principe - blablabla

Blablabla c’est un petit espace sur le web où nous nous amusons à confronter nos regards graphiques sur des sujets des plus variés (de l’origine du cosmos à l’augmentation du prix de la baguette au XVIème siècle).
Chaque dessinateur travaille en aveugle, il découvre donc le travail de son partenaire de blablabla au moment de la mise en ligne des deux articles… ce qui peut provoquer quelques surprises et de nombreux fous rires :).

Nous invitons dans notre "arène" les gens dont nous aimons le travail et l’univers (nous espérons évidemment que vous les aimerez aussi).

Dans la partie vote nous vous proposons de donner votre avis sur quelques thèmes possibles pour de futurs blablablas. Si vous avez des idées originales n’hésitez pas à nous les proposer par mail.

Bonne lecture !

dimanche 23 mars 2008

Musée du Village Roumain

MUZEUL NATIONAL AL SATULUI "DIMITRIE GUSTI"
OFERTA CULTURAL - ARTISTICA
2007


» Adresa:
Sos. Kiseleff nr.28, Bucuresti-1, c.p. 011342
Tel/Fax: 40 21 317 91 10; 40 21 317 90 68
E-mail: muzeulsatului@xnet.ro
www.muzeulsatului.ro

vendredi 1 février 2008